Lettre de Nabia Louanchi (France)


LETTRE de Nabia Louanchi (France)



Propos d’une participante aux «Ateliers GRUNDTVIG»
à Varsovie organisés par le «Centre d’Education EDUZ»                                
A propos de….

 J’ai appris que le programme GRUNDTVIG allait être arrêté. Il ne toucherait pas, paraît-il, les personnes dont on voudrait la participation.

Ce serait un véritable dommage causé à l’Europe car, contrairement à ce que l’on peut dire et penser, ce programme est essentiel à la confrontation des apprentissages tout au long de la vie.

J’ai pu vivre ce partage des savoirs dont le passé nous a dotés par son histoire et ses histoires avec la nouvelle génération  dans ses attentes et ses projets.

En effet, je viens de participer aux «Ateliers GRUNDTVIG» à Varsovie du 14 au 19 juin 2010 au Centre d’Education EDUZ et  grâce aux diverses générations, aux multiples pays présents, aux différences culturelles, religieuses et éducatives nous avons pu découvrir  dans ces différences  toute la richesse dont celles-ci sont porteuses : la richesse d’apprendre de l’autre ce que furent ou ce que sont les vécus et les actions menées en faveur d’une humanité plus consciente de sa responsabilité à vivre dans la paix.

Les jeunes nous ont offert un regard neuf sur l’avenir.

Pour eux et avec eux, nous devons continuer  à dialoguer, ce fameux dialogue dont on parle tout le temps et dont nous commençons à voir les effets heureux car l’autre, étrange car ne pensant pas comme moi ,me devient plus familier grâce à ces rencontres où la parole est partagée et entendue, où la culture, la sienne, m’enrichit et me fait comprendre que je suis riche  de toutes celles de ma planète et  que je reviens  tel le Père Noël, ma hotte bien remplie  avec maintenant l’objectif de faire la distribution  de ces richesses à tous ceux qui n’ont pas eu la possibilité d’assister à des Ateliers GRUNDTVIG.

Merci donc à l’initiatrice du projet et organisatrice des Ateliers avec la collaboration pointue de son équipe.

Pour tout ce qui naît de ces rencontres non pas dans des métiers bien spécifiés: enseignants, directeurs, formateurs  etc  …mais  dans une inter-génération  d’où  nous avons appris plein de choses, ce qui est de la mission de GRUNDTVIG: «L’APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE» nous vous disons aussi merci  à vous, les représentants  de l’Agence Polonaise pour  avoir suivi ces Ateliers  leur apportant  par  votre seule présence  une reconnaissance  européenne.

Nous avons  ensemble  détruit les murs des incompréhensions et avec les pierres avons construit les ponts qui nous relieront car nous avons pris d’autres rendez-vous pour favoriser l’éducation à la non-violence et à la paix par tous moyens dont nous disposons.

Au nom de ce seul programme qui rassemble dans la même  semaine, jeunes et anciens, étudiants, actifs et retraités pour un mieux vivre la diversité, je vous demande et avec moi bien d’autres personnes, de défendre ce programme et de continuer à l’exercer avec la qualité et l’exigence qui en font sa notoriété.

La paix est-elle possible sur notre Terre ?

 Si nous la voulons fortement en l’ayant d’abord en nous  nous pouvons l’apporter aux autres, dans nos foyers, au travail…  sa première arme est le sourire car il désarme!

Chaque matin sourire à la vie met déjà en condition d’accueillir le jour qui se lève avec ses mystères.

 Mais  faut-il  encore avoir la patience et le courage  de ceux qui, malgré leur haine, ont pu, un jour, se serrer la main, c’est avec de tels actes de pardon que L’UNION EUROPEENNE fut créée  ce pour  quoi nous fumes à Varsovie: continuer  l’œuvre de construction de la PAIX, LONGUE ET DIFFICILE MAIS NON PAS IMPOSSIBLE  MISSION.

Une convaincue:

NABIA LOUANCHI

Comments